Pr. Dr Abdelaziz SADOK

Ing, MScA, PhD, MBA de l' Ecole Mohammedia des Ingenieurs de Rabat; de l' Ecole Polytechnique de Montreal et de l' Ecole Nationale des Ponts et Chaussées de Paris.Doyen de la Faculté des Sciences Ain Chock, Université Hassan II de 2005 à 2009 et Président de l'Université Mohammed Premier Oujda de 2011 à 2015.Expert, Consultant et Professeur des Universités entre autres à l'Ecole Mohammédia des Ingénieurs de Rabat, à l' Ecole Hassania des Travaux publics de Casablanca, à l' Ecole Polytechnique de Montreal et à l' e.s.a. Emit Services Académie.

Pr. Abdelaziz SADOK a fait ses études supérieures à l’école Mohammedia des ingénieurs de Rabat (EMI) et obtient son diplôme d’ingénieur d’Etat en Génie Civil (option Hydraulique) en 1980. Il commence une carrière d’enseignant chercheur en septembre 1980 à l’Ecole Hassania des Travaux Publics (EHTP) en tant que Maitre-Assistant. En Janvier 1983 il intègre l’Ecole Polytechnique de Montréal (EPM) en tant que chargé de cours et étudiant de 3éme cycle. Il obtient son Master Es Sciences Appliquées en Génie Civil (MScA) en 1984, puis son doctorat Es Sciences Appliquées (PhD) en Génie Civil en 1987. Il a enseigné dans cette institution canadienne pendant quatre ans (Mécanique des fluides, Hydraulique, Hydraulique pour pompiers, Méthodologie de Design,Projets d’Ingénierie et de communication), en plus d’une année Post doctorale comme chef d’équipe dans le domaine de la CAO appliquée à l’ingénierie des barrages hydrauliques (Projet Castor).Il rejoint une deuxième fois en Septembre 1987, l’EHTP de Casablanca où il exerce à temps plein jusqu’en Mai 2005 en tant que Maitre de conférences puis en tant que Professeur de l’Enseignement Supérieur (grades A, B et plafonne (C) en 2003). En parallèle, il obtient en1996 un certificat d’Enseignement supérieur (CES) de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) dans le domaine des études d’impact sur l’environnement. Parmi les cours enseignés (Ingénierie des barrages, aménagements hydrauliques, modélisation numérique appliquée à l’hydraulique, transport de sédiments, Mesures hydrauliques, Hydraulique fluviale, Transport de sédiments en milieu maritime, Hydraulique maritime, Hydraulique Appliquée, etc.). Ila enseigné dans plusieurs écoles d’ingénieur en tant que Professeur vacataire au Maroc en Tunisie et au Sénégal (mécanique des fluides, structures hydrauliques). Durant la période 1989 à 2003, il exerce à temps partiel comme conseiller et chercheur associé au sein du Laboratoire Public d’Etudes et Essais (LPEE). Durant cette période il a réalisé au LPEE des dizaines de documents techniques et de publications scientifiques ainsi que plusieurs études, expertises et recherches sur des thématiques variées dans le domaine de l’Eau et de l’Environnement (envasement des barrages, érosion hydrique des bassins versants, Alimentation en Eau potable, protection de berges, canaux en terre, affouillement de ponts, rupture de barrages, inondations, études d’impact sur l’environnement, etc.). Il a aussi développé plusieurs codes de calcul par différences finies et par éléments finis unidimensionnels, bidimensionnels et pseudos tridimensionnels qui traitent les problèmes liés aux systèmes fluviaux.En Mai 2005 Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le nomme Doyen de la faculté des Sciences Ain Chock de Casablanca (FSAC), avec plus de 4000 étudiants. Durant cette période il contribue au développement de l’offre de formation professionnelle en formation initiale et continue, avec plus d’une vingtaine de nouvelles filières dans différents domaines des Sciences et techniques (Logistique et transport, protection de l’environnement, NTIC, pharmacologie, BTP, SIG, etc. Il contribue au développement de la recherche appliquée et contractuelle nationale et internationale à travers notamment les trois pôles de compétence de la FSAC.En parallèle et durant la période 2008 à 2011 il exerce comme conseiller du Ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur chargé des infrastructures et chef de projet mise à niveau de 2500 écoles primaires en milieu rural, et chef de projet dans le cadre du projet d’urgence (2009-2012).En 2009 il obtient le diplôme MBA de l’Ecole des Ponts et Chaussées de Paris après deux ans d’étude (2007-2009) à temps partiel et en Anglais.Durant la période 2009-2011, il exerce à temps plein la fonction de Professeur de l’Enseignement supérieur à l’Ecole Mohammedia des ingénieurs (EMI). Il assure les cours de Transport de sédiments et d’Hydraulique Fluviale.En Mai 2011 il est nommé par Sa Majesté le Roi Mohammed, Président de l’université Mohammed Premier (UMP) à Oujda, au Nord Est du Maroc. Cette Université est dotée de trois campus (Oujda, Nador et Hoceima) et 11 établissements universitaires dans tous les domaines de l’enseignement supérieur (Sciences dures, Sciences humaines, juridiques, économiques et sociales, médecine, commerce et gestion, sciences et techniques, etc.).Pr. SADOK préside l’UMP de 2011 à 2015 avec plus de 60000 étudiants et la repositionne en mobilisant toutes les composantes de l’Université (du rang 6 à l’échelle nationale en 2011 au rang 2 en fin 2014). Durant cette période il établit un projet stratégique de développemen pour l’UMP en utilisant une approche participative. Il contribue à ouvrir d’autres filières de formation notamment la mise en place des filières Génie civil à l’EST, et les deux écoles d’ingénieurs (ENSAO et ENSAH) à Oujda et Hoceima en partenariat avec l’École Mohammedia des ingénieurs. Il contribue à étendre l’offre de formation et sa variation avec des centaines de filières dans tous les domaines. Il contribue aussi à développer les infrastructures de l’université en construisant notamment : la faculté des sciences et techniques de Hoceima, le centre des langues de l’université, le complexe technologique à Oujda, le centre des NTIC de l’université, des dizaines d’amphithéâtres et des centaines de locaux pédagogiques, un studio pour le e-learning, un hôtel d’hébergement, des espaces de sport d’hébergement et de loisir etc. Il a aussi participé et œuvré activement pour la création de l’Association des universités maghrébines à Oujda en 2013 et la mise en place de l’espace maghrébin de l’enseignement supérieur. Il rejoint une deuxième fois l’EMI en Décembre 2014 et exerce en tant que professeur del’enseignement supérieur à temps plein jusqu’en Septembre 2019 où il a eu sa retraite administrative.Dans le domaine de la recherche scientifique Pr SADOK a passé quarante ans de sa vie à étudier les systèmes fluviaux (barrages, aménagements hydrauliques, bassins versants, etc.) et leurs problématiques (érosion, envasement, qualité de l’eau, prise d’eau, affouillement, inondations, changements climatiques, impacts sur l’environnement etc.).Il a enseigné plus de vingt cours différents au Maroc, en France, en Tunisie, au Canada et au Sénégal. Il est membre de plusieurs instructions internationales, et a produit plusieurs dizaines de documents techniques et de publications scientifiques. Il a aussi encadré plusieurs thèses de Master et de Doctorat ainsi que des projets de fin d’étude du cycle ingénieur ; Il a aussi participé à plusieurs dizaines de séminaires, et conférences internationales au Maroc et àtravers le Monde. Il a animé plusieurs sessions de formation continue et de workshop au Maroc et à l’étranger sur différentes thématiques (Gestion des apports solides, modélisation numérique des écoulements à surface libre, envasement des barrages, inondations, protectionde berges, transport de sédiments, techniques d’aménagement des cours d’eau, études d’impact sur l’environnement, hydro informatique, etc.) Il a durant sa carrière, tissé des partenariats avec le milieu professionnel et avec les institutions nationales et internationales qui sont riches et diversifiés dans tous les domaines et en particulier dans le domaine de l’eau et de l’environnement).Dans le domaine de l’enseignement supérieur, Pr. SADOK est un expert auprès du Ministère de l’Education et de l’enseignement supérieur et a été très actif, soit en tant que membre du comité chargé de la coopération Marocco- Francaise et Marocco-Tunisienne. Soit en tant que coordonnateur de la commission Gouvernance issue de la conférence des présidents des Universités (CPU) où il a contribué à la mise en place de l’organigramme des universités, et à la réflexion et mise en œuvre sur les mécanismes de modernisation de la gouvernance (comptabilité générale et analytique, autonomie des universités, système d’information et de gestion, émulation de l’excellence, Audit et contrôle de Gestion, démarche qualité etc.). Il a coordonné le réseau des écoles supérieurs des sciences et techniques (EST) à l’échelle Nationale et a contribué à la mise en place des Licences Professionnelles LP dans cesinstitutions qui formant des cadres moyens. De même il a coordonné le projet de la mise en place de formation par alternance dans le cadre du projet FSP en collaboration avec la France.Il a assuré la coordination à l’échelle nationale de certaines filières : Génie Civil, GénieMaritime, Météorologie et Génie de l’Environnement.Il est auteur de centaines de publications scientifiques (revues scientifiques, journaux, documents techniques, etc.).Depuis Septembre 2019 il continue ses activités de recherche, d’enseignement et d’expertisede façon libérale et indépendante.

Voir plus de Speakers - Formateurs - Orateurs

More